The Last of us
The Last of us
The Last of us
The Last of us
The Last of us
The Last of us

Xavier Dumoulin

Finaliste Bourse du talent, Prix «Fubiz», primé au concours « Urban photo » (Paris), prix du jury Hiiibrand Photography (Chine), Lauréat Photocollection, … Xavier Dumoulin enchaine les récompenses et les prix.

Par une démarche engagée et citoyenne, Xavier Dumoulin cherche à nous faire prendre conscience des dégâts du développement à outrance face à une nature qui régresse chaque jour un peu plus. La civilisation se repend telle une coulée de lave en pleine nature, ce qu’il illustre dans la série « Incandescences ».

Xavier Dumoulin nous amène dans des paysages naturels que nous côtoyons depuis toujours, qui semblent immuables. A bien y regarder, ces fragments d’espace ne sont qu’une partie d’un grand Tout dans lequel chaque élément influe sur les autres, une immense mécanique dans laquelle chaque rouage a sa place précise. Tel un fil tiré entre un avant et un après, entre la préservation et le changement, les limites naturelles sont amenées à bouger en raison du réchauffement du climat. Ce mouvement ne sera pas sans conséquences pour les écosystèmes, la biodiversité et les catastrophes naturelles. Cependant, notre planète a connu d’autres bouleversements et celui qui se profile ne l’affectera sûrement pas. A l’heure de l’anthropocène, nouvelle ère géologique sous influence humaine, c’est de notre avenir qu’il s’agit. Nous avons une place essentielle dans ces équilibres en tant qu’engrenage mais aussi et surtout en tant qu’horloger. Funambules fous, nous marchons sur ce fil fragile sans plus le voir semble-t-il, aveuglés par le tout argent et la quête du toujours plus dans une frustration atavique.