Baikonour Tour / Vol.1

Sylvie Bonnot

Vernissage le 9 octobre 2021, de 16h à 20h
Exposition jusqu’au 27 novembre 2021

Photographe, Sylvie Bonnot est lauréate de la résidence hors les murs 2021 de lObservatoire de lEspace, elle a fait de la conquête spatiale son terrain de jeu.

Au CNES, à partir de 2017, où elle a créé des œuvres polymorphes à partir de documents darchives sur les ballons stratosphériques ; puis en 2019, en se rendant à Baïkonour au Kazakhstan, sur un site autrefois fleuron de lindustrie aéronautique soviétique, et fin 2021 ce sera à Sinnamary, sur la base de lancement du Centre Spatial Guyanais dédié à la fusée Soyouz.

 

Toutefois, ce qui intéresse Sylvie Bonnot nest pas de rendre compte des prouesses technologiques, mais dobserver ce que ce mythe de la conquête spatiale produit en nous, ce quil réveille de fierté nationale et de désir dailleurs.

 

A Baïkonour, elle a capté une chimère qui s’évanouit comme un mirage des temps glorieux. Dans ce désert, affluent chaque année des centaines de touristes : le Baïkonour Tour a été conçu pour ravir les yeux et les imaginations.

Mais où est-on exactement ? Le site respire tant lartificialité que lon se croit au cinéma.

 

 

Dans un audacieux face-à-face, Sylvie Bonnot plonge le spectateur dans les noirs et blancs de ses grandes Mues, réalisées à partir darchives scientifiques. Leur matière a été transmutée par le processus de travail de lartiste qui crée sa propre archive de la conquête spatiale – une archive artificielle questionne la preuve scientifique par limage.

 

En nous offrant des fenêtres ouvertes sur limaginaire spatiale, Sylvie Bonnot nous propose une autre vérité qui est faite de la matière même de nos rêves.

 

Hélène Jagot
Conservatrice du Patrimoine

Directrice des Musées-Château de Tours

 

Cette exposition sur linvitation de Ségolène Brossette Galerie permet de présenter pour la première fois les recherches amorcées en 2019, dont un aperçu a été récemment publié dans Revue Espace(s) # 20 : Mythologies Individuelles, Observatoire de lEspace du CNES, 2021.

Le corpus spatial de Sylvie Bonnot fera également lobjet de plusieurs expositions personnelles à venir, comme à Interface, Dijon, début 2022, Amsterdam…

 

Le projet Baikonour Tour bénéficie du soutien de la Drac Bourgogne – Franche-Comté au moyen dune Aide à la Création en 2020 et de laide du FEAC, de la DRAC Guyane, pour GSS, le volet guyanais du programme en court, en 2021.

 

Partenariat : Picto Bastille, soutien à la production